Accueil

Forum

Accueil Forums Espace public d’échanges intervention ergonomique pour les collectes de sang en centre mobile

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4341
    stephanieP
    Participant

    Bonjour à tous,

    J’ai été sollicitée par l’établissement français du sang de mon département. Ils évoquent des problèmes lombaires chez les chauffeurs (dont un avec un arret de travail) et les infirmières notamment.
    Au vu des premiers éléments collectés, il me semble que l’activité des chauffeurs est sollicitantes physiquement sur les temps de préparation du lieu de collecte et de retour de collecte. Pour les infirmières, les conditions de réalisation des dons peuvent induire des contraintes physiques (hauteur du fauteuil/lit, nombre de prélèvement à faire et surveiller).

    Je vous sollicite pour savoir si vous avez déjà réalisé une intervention ergonomique pour l’EFS ou un secteur s’en rapprochant ? si oui quelle était votre méthodologie (hypothèses, type d’observations réalisées) ?
    Avez vous pu accompagner sur la mise en place de solutions ? de quelle ordre ?

    Si besoin, nous pourrons échanger par téléphone.

    cordialement,
    stéphanie

    #4342
    Franck Viola
    Participant

    Bonjour Stéphanie,
    Je n’ai personnellement pas de retour d’expérience concernant les chauffeurs de l’EFS. Ma réponse se base donc sur mon idée de leur activité.
    De prime abord j’aurais tendance à les comparer à une certaine catégorie de chauffeurs livreurs. Si l’installation au poste de conduite est importante (réglage du siège notamment) car il s’agit d’un poste de travail à part entière, il n’y a pas mal de problématiques liées aux à-côtés comme tu le soulignes.

    Je pense notamment aux manutentions liées aux chargements/déchargements du matériel et au montage/démontages des équipements. Mais aussi aux montées et descentes du véhicule. Tout cela étant fortement dépendant des lieux de collecte.

    Les premières questions que je me poserais alors seraient les suivantes :
    – Quel est le rapport conduite/autres activités ?
    – De quel temps disposent-ils pour la mise en place ?
    – Quelle est l’amplitude horaire ? En général combien de temps ils restent sur un lieu de collecte (nb de jours) ?
    – Combien sont-ils pour la mise en place / le démontage ? Et qui participe ?

    Tout simplement je leur défendrai leur avis :
    – Selon eux qu’est-ce qui est le plus dur ?
    – Selon eux quelle(s) activité(s) peut être à l’origine de leurs douleurs ? Quand ont-ils mal au dos (a quel moment? pendant ou après quelle(s) activité(s)?)?

    Tu l’auras compris, ma première hypothèse serait que les problématiques peuvent être liées aux « autres activité ». Cela n’empêche pas une observation de l’activité de conduite. C’est le meilleur moyen d’évacuer une hypothèse et de ne pas s’en détourner trop vite. Il ne faudrait pas non plus passer à côté de facteur de risques organisationnels !

    A défaut de répondre précisément à ta question, j’espère que cela permettra d’alimenter ta réflexion.

    Bonne fin d’après-midi.

    Franck

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.